Vous êtes ici : Accueil > Filières et innovations > Productions végétales > Herbe et Fourrages

Herbe et Fourrages

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le contexte pédoclimatique du Limousin et de ce fait, de la Haute-Vienne, conduit à une présence forte des prairies qui recouvrent près de 87% de la surface agricole utile. Les productions majoritaires sont donc des productions herbivores.

Nos actions de développement, et notamment le Programme Herbe & Fourrages (de 2006 à 2016), accompagnent les éleveurs pour améliorer la gestion de cette grande ressource fourragère et ainsi sécuriser les systèmes.

 

Un outil pour piloter l’herbe : l’Avertissement herbe

Depuis près de 10 ans, la Chambre d’Agriculture diffuse un avertissement herbe toutes les semaines de février à juin et tous les mois le reste de l’année. Basé sur la méthode des sommes des températures, il propose cette somme pour chaque station météo du département, ainsi qu’une carte produite par MétéoFrance. Au-delà de ces données chiffrées, nous vous donnons des conseils d’ajustement de vos pratiques pour exploiter votre herbe au mieux, que ce soit pour le pâturage ou pour la fauche.

Abonnez-vous aux newsletters

 

 
L’herbe pâturée, l’aliment le moins cher


> Le guide du pâturage

La méthode de gestion du pâturage, préconisée par le PSHF, fait référence aux travaux portés par les différents instituts (Arvalis Institut du Végétal, Institut de l’élevage et INRA), sans oublier les fondamentaux du pâturage tournant d’André Voisin. Avec quelques principes simples à mettre en œuvre, une bonne gestion du pâturage vise à produire des fourrages de qualité, permet de réaliser des économies importantes sur le temps de travail et améliore la trésorerie des exploitations.

Guide du pâturage - Méthode du programme Herbe et Fourrages

Edition Juillet 2013

Téléchargez le guide pâturage

 

Le guide abreuvement

En Limousin, région d’élevage par excellence, les exploitations doivent satisfaire les besoins en eau des troupeaux, au pâturage et dans les bâtiments. Sa disponibilité est un élément essentiel pour une gestion optimale du pâturage et source d’économie de temps et de charges. L’autonomie en eau doit être recherchée au travers de systèmes et d’aménagements permettant de préserver la qualité de la ressource.

Dossier technique - L'abreuvement au champ

Edition Août 2009

Téléchargez le guide abreuvement

> Le guide clôture

La clôture est une condition essentielle pour bien pâturer. Le pâturage tournant, c’est-à-dire la rotation organisée des lots d’animaux sur les prairies, implique le découpage des parcelles en paddocks. Ce découpage fait obligatoirement appel à la mise en place d’un système de clôtures performant, fixes ou mobiles, traditionnelles ou électrifiées.

Guide clôture

Edition Septembre 2010

Téléchargez le guide clôture

 

Les dérobées fourragères

> Le guide Dérobées

L’équipe du PSHF a exploré plusieurs options permises par les cultures dérobées pour contribuer à satisfaire les besoins fourragers de l’exploitation agricole. Ces pages vont guider le lecteur dans le choix et la gestion des cultures dérobées, du semis à la récolte, en intégrant les valeurs alimentaires et les coûts de production.

Gui des cultures dérobées en Limousin

Edition Juin 2012

Téléchargez le guide dérobées

> Les méteils immatures

Depuis plusieurs années, les chambres du Limousin suivent des parcelles en méteil afin d’identifier les clés de réussite pour la production de fourrages de qualité.

Pour atteindre les objectifs fixés (plus de 4 tMS/ha et 16% de MAT), tout doit être mis en œuvre pour assurer la présence et le développement des protéagineux, sans oublier une récolte au bon stade.

> Une fertilisation indispensable pour les protéagineux, avec une couverture des besoins en P et K par du fumier (20 t/ha) à l’implantation.

> Semer au moins 50 graines de protéagineux/m² pour un peuplement de 35 pieds/m² en sortie d’hiver (taux de perte observés entre 8 et 30 %).

> Les mélanges à base de triticale et/ou de blé ont présenté les meilleurs rapports rendement/valeur alimentaire. Il est conseillé d’opter pour des variétés tardives afin de conserver le maximum de valeur jusqu’à la récolte. Pour les protéagineux, opter pour pois fourrager, féverole, vesce commune

> Le stade début floraison du pois fourrager - 850°C / 900°C (base 1er février) ; les récoltes à ce stade ont donné les meilleurs compromis entre rendement et valeur alimentaire.

Téléchargez la fiche technique "méteil immature"
       (Edition Septembre 2017)

 

CONTACT

Coordinatrice départementale

Claire BRAJOT
Tél. : 05 87 50 40 43
claire.brajot@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr

SAFRAN - 2 av. G. Guingouin
CS80912 PANAZOL
87017 LIMOGES Cedex 1

*******************************************************

> Antenne Magnac-Laval

Danièle BARATAUD
daniele.barataud@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr
Tél. : 05 55 60 92 40 / 06 12 61 76 91

> Antenne Limoges

Caroline PIQUEREL
caroline.piquerel@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr
Tél. : 05 87 50 40 37 / 06 99 92 28 88

> Antenne Saint-Laurent-sur-Gorre

Céline NOUAILLE-BROTONS
celine.nouaille@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr
Tél. : 05 55 48 83 83 / 06 12 69 74 20

> Antenne Saint-Yrieix-la-Perche

Irène VEYSSIERE
irene.veyssiere@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr
Tél. : 05 55 75 11 12 / 06 12 69 84 98