Vous êtes ici : Accueil > Environnement > La méthanisation

La méthanisation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La méthanisation, une opportunité pour les agriculteurs haut-viennois

Le secteur agricole est un acteur majeur aux implications multiples pour l'environnement et le climat, en matière d'aménagement et dynamisme des territoires, d'organisation des filières et des exploitations agricoles.


20% des énergies renouvelables sont aujourd’hui produites par les agriculteurs et ce chiffre est en constante augmentation.


Les exploitations ont les ressources nécessaires pour répondre aux besoins en énergie verte et la méthanisation en particulier est un outil, aux nombreuses externalités positives, pour y répondre.

 

 

La méthanisation est un processus naturel biologique qui permet de produire de l’énergie renouvelable à partir de matières organiques (fumiers, lisiers, résidus de cultures, déchets industriels et ménagers, etc.).


Le digesteur est l’élément central d’une unité de méthanisation. C’est dans cette grande cuve que l’exploitant va introduire les matières organiques. Afin d’obtenir les conditions nécessaires au développement des bactéries qui dégradent la matière et la transforment en biogaz, cette cuve est chauffée et étanchéifiée pour avoir un milieu sans oxygène.


Le biogaz produit est constitué principalement du méthane (CH4) et de dioxyde de carbone (CO2).

Il existe plusieurs façons de le valoriser pour produire de l’énergie :

 


 

La méthanisation ne transforme pas toute la matière en gaz. A l’issue du process, il reste un résidu appelé “digestat” constitué d’eau, de matière organique non dégradée et d’éléments minéraux fertilisants (azote, phosphore, potassium…).
Il peut alors être restitué au sol par épandage comme le sont habituellement les fumiers et lisiers en l’absence de méthanisation.


Contrairement à un fumier ou à un lisier, ce digestat est inodore. L’épandage ne génère donc pas de nuisances pour les riverains.
Les éléments minéraux du digestat sont sous une forme plus facilement et rapidement assimilables par les plantes. Bien utilisé, il peut remplacer en partie ou en totalité, les engrais de synthèse.


 

Vous souhaitez vous lancer dans un projet de méthanisation ?
Que ce soit en projet individuel ou projet collectif, la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne encourage cette démarche et accompagne les agriculteurs désireux de se lancer.

 

 

N’hésitez pas à contacter notre conseillère pour plus de renseignement !

CONTACTS

Sarah Martinetz

Conseillère spécialisée méthanisation
Chargée de mission émergence MéthaN’Action 87 - 23

Tél. : 06 60 26 41 67 ou 05 87 50 40 58
sarah.martinetz@remove-this.haute-vienne.chambagri.fr

Sites utiles